Comment choisir les musiques et les textes d’une cérémonie funéraire

chants-liturgiques-2Lorsque le parent ou l’ami qui nous quitte n’a pas laissé de directives orales ou écrites pour le déroulement de sa cérémonie, c’est à nous qu’il incombe de préparer ce dernier adieu.
Comment rendre hommage à celui ou celle que nous avons aimé lorsque la cérémonie est religieuse ou laïque ? Quels musiques ou textes choisir pour accompagner le défunt jusqu’à sa dernière demeure ?

Un dernier adieu en musique ou en chanson

Pour beaucoup d’entre nous, la musique nous accompagne chaque jour. Apaisantes, graves ou entraînantes, elles nous soutiennent dans les moments tristes de notre vie. Il est donc normal de désirer embellir nos adieux au défunt par des chants et des arias qui lui ressemblent ou qui témoignent de notre attachement à tout ce qu’il a représenté pour nous. Selon que la cérémonie sera laïque ou religieuse, le choix des mélodies peut nous apparaître plus difficile.

Les musiques lors d’une cérémonie laïque

Le plus souvent organisée dans le funérarium, le service funéraire ne comporte pas d’éléments religieux. Musiques et textes s’inspirent de sa vie, de ce qu’il aimait, pour lui rendre ce dernier hommage. Vous pouvez préférer également des morceaux qui évoquent votre tristesse ou qui véhiculent l’énergie, l’espoir.

Trois à quatre morceaux sont suffisants pour agrémenter les derniers honneurs. Tous les genres musicaux sont acceptés pour une cérémonie civile, tant que nous respectons le défunt et ceux qui le pleurent.

Les musiques pour une célébration religieuse

La musique reste un élément indissociable de la religion catholique. Les chants rituels et les compositions profanes rythment l’arrivée et la sortie du cercueil ainsi que le service religieux. Toutefois, il est important de consulter le maître de cérémonie afin que les airs choisis ne soient pas refusés par le prêtre officiant au moment de l’enterrement.

À contrario, la religion musulmane ou la religion juive accompagne le défunt avec des textes hiératiques et sans musique. Il est donc essentiel de vous renseigner sur les rites funéraires si vous avez la charge d’organiser ses obsèques.   

Prendre la parole pour honorer le défunt

Dans les cérémonies civiles, catholiques, juives nous sommes invités à faire revivre le souvenir du disparu par des oraisons funèbres. Ces dernières rappellent le plus souvent le parcours du mort, sa vie, ses passions. Mais nous pouvons également choisir des textes qui nous aideront et aideront l’assemblée présente à aller de l’avant, malgré la peine et la douleur.  

Durant les cérémonies catholiques, les psaumes viseront au recueillement et à la gloire du Seigneur qui accueille l’âme du défunt. Si vous n’êtes pas croyant, mais que votre parent ou ami a exigé cette cérémonie, prêtre et diacre de sa paroisse vous assisteront dans la sélection des psaumes.

Dans la religion Musulmane, les honneurs sont portés aux défunts par la prière, en particulier la "Salat al-Janazah", prière collective.

Nous ne sommes pas tous égaux pour trouver les mots qui accompagneront en ce dernier voyage celui ou celle que nous chérissons. Vous pouvez vous appuyer sur votre entreprise de pompes funèbres pour trouver les textes qui honoreront le décédé, redonneront espoir et allégeront l’affliction de ceux qui restent. Vous découvrirez aussi de très beaux textes de réconfort sur Deuil.comemo.org pour déclarer votre peine et votre amour à celui ou celle qui disparaît à jamais.

Lorsque nous laissons des directives à nos proches

Lorsque nous souscrivons un contrat ou une assurance obsèques, ou en transmettant nos dernières volontés, nous pouvons soulager ceux que nous aimons du poids de l’organisation de nos funérailles.
En effet, si nous décidons de notre mode de sépulture, du lieu de culte et des pompes funèbres à qui nous confions notre dépouille, nous pouvons également indiquer le déroulement de la cérémonie par la musique et les textes que nous aimerions partager avec eux pour cet ultime voyage.
Toutefois, nous devrons aussi penser à leur laisser le choix d’une ou deux mélodies et d’un texte qui leur sera propre et les aidera à exprimer leur amour et leur peine face à notre départ.
Que vous soyez celui qui part et qui a laissé ses volontés ou que vous deviez choisir des musiques pour rendre un dernier hommage à celui ou celle qui disparaît, voici une playlist qui vous permettra de trouver celles qui parleront à votre cœur et à l’assemblée réunie pour cet au revoir.

Des musiques contemporaines et classiques pour vous inspirer

Nos musiciens et paroliers savent exprimer avec justesse les sentiments qui nous traversent lors du deuil, voici une sélection de titres souvent joués ou se prêtant au recueillement.

Musiques contemporaines :

  • « Le paradis blanc » de Michel Berger
  • "Partir avant les miens" de Daniel Balavoine
  • « The sound of silence » de Simon and Garfunkel
  • « My heart will go on » de Céline Dion
  • « No surprises » de Radio Head
  • « Hallelujah » de Jeff Buckley
  • « Nothing else matters » Metallica

Musiques classiques contemporaines :

  • "Fly" Ludovico Einaudi
  • "Experience" Ludovico Einaudi
  • "Time" Hanz Zimmer

La musique classique, souvent préférée pour les rituels religieux se prêtera également à une cérémonie laïque :

  • « Pavane, op.50 » Gabriel Fauré
  • « Sérénade – Le chant du cygne » Franz Schubert
  • « Ave Maria » Franz Schubert

Magali Laguillaumie