Pour des obsèques, fleurs naturelles ou artificielles ?

Fleurs naturelles ou artificielles pour des obsèques ?Quand les mots ne suffisent plus pour exprimer des sentiments confus d’amour, de chagrin, d’estime et de regrets, les fleurs forment l’ultime relais entre notre cœur et le défunt.

Si on peut opter pour des funérailles « sans fleurs ni couronnes », elles apportent cependant chaleur et réconfort en colorant des moments souvent sombres. Les bouquets de fleurs, artificielles comme naturelles, traduisent le message que l’on ne peut ni écrire ni prononcer.

Comment choisir la décoration florale qui sera le témoin délicat de votre lien avec la personne disparue ?

Fleurs de deuil naturelles ou artificielles, comment choisir ?

On peut se demander si le choix d’une crémation ou d’une inhumation, aura un impact sur celui des fleurs. Il n’en est rien. En effet, lors d’une crémation, les bouquets, gerbes et couronnes ne sont pas brûlés avec le cercueil. Ils sont retirés juste avant l’entrée du cercueil dans l’appareil et rendus à la famille. La nature des fleurs ne dépend donc pas du mode de sépulture, mais d’autres critères. 

Sélectionner une composition florale dans un souci d’efficacité

Le choix de la nature de vos fleurs peut être orienté par un souci d’efficacité. Si vous souhaitez des fleurs hors saison, qui résistent aux intempéries et sont durables auprès de la tombe, vous vous orienterez vers des bouquets ou couronnes artificielles.

Si en revanche vous souhaitez des fleurs de saison pour suivre le cours du temps, si vous êtes disponible pour procéder régulièrement au fleurissement, et si vous recherchez une création florale qui renvoie divers parfums, vous opterez pour des compositions de fleurs naturelles.

Une solution intermédiaire consiste dans les plantes fleuries : elles sont plus durables que des fleurs coupées, souvent plus résistantes et conservent leur authenticité.

Rien ne vous empêche de faire un mélange fleurs et plantes, naturelles et artificielles, à condition, bien sûr, qu’elles ne soient pas réunies dans une même composition florale. Vous bénéficierez ainsi d’un monument funéraire fleuri avec un entretien simplifié. 

Choisir un bouquet en fonction de votre lien avec le défunt

Le langage des fleurs peut vous guider dans le choix de celles qui accompagneront au mieux le dernier hommage.

La rose représente incontestablement l’amour : un bouquet de roses rouges ne laisse aucun doute sur le message. Certaines fleurs ont une signification très proche : le géranium, par exemple, renvoie à la passion amoureuse et l’orchidée symbolise l’amour éternel.

Le gerbera, très résistant, est également synonyme d’amour mais d’un amour plus général qui concerne aussi bien les relations familiales qu’amicales ou purement amoureuses.

Le lys blanc, à l’instar des roses blanches, accompagnera un être innocent et pur.

Notre article relatif à la perte d’un enfant tente de vous aider dans cette insupportable épreuve.

Si le défunt est un peu plus éloigné de vous, optez pour des œillets : ils représentent la sobriété et le respect. Ils marquent également une certaine discrétion. Évidemment, les chrysanthèmes peuvent se révéler de circonstance puisqu’ils sont le symbole de l’éternité. Enfin, l’hortensia traduira vos remerciements, votre gratitude et la sincérité de vos émotions.

Tous ces variétés se déclinent aussi bien en fleurs fraîches qu’en fleurs artificielles. Si vous souhaitez accompagner le disparu une fois pour toutes, une couronne de fleurs ou une gerbe synthétique s’avèrera durable. Si vous prévoyez de revenir, les fleurs de deuil naturelles vous permettront un accompagnement au fil du temps, des changements réguliers de fleurs au gré de vos envies et le sentiment de poursuivre la relation avec l’être cher. L’art floral est sans limites.

Les différents types de compositions florales fraîches ou synthétiques

Les fleurs artificielles ne sont pas seulement en plastique. Elles peuvent être en papier, en soie, en céramique. Leur durée est différente. Les plus pérennes sont celles en céramique. Celles qui sont composées de plastique peuvent tenir environ 1 an. En soie et en papier, elles se rapprochent, en durée, des fleurs funéraires naturelles, leur avantage principal se situant dans la possibilité de les trouver tout au long de l’année.

Fraîches ou synthétiques, on les trouve en différentes compositions de fleurs :

  • Couronne de fleurs : la plus fréquente, accompagnée d’un ruban imprimé d’un message. Elle évoque l’élection au paradis et se présente soit à plat, soit sur un trépied.
  • Gerbe de fleurs : plus grande qu’un bouquet de fleurs, elle conserve de longues tiges qui sont reliées les unes aux autres. Gerbe piquée ou non, elle est plutôt choisie par des personnes un peu plus éloignées du défunt.
  • Coussin de fleurs : de différentes formes, coussin rond, coussin carré, bombé ou non, il est souvent choisi par la famille et les amis.
  • Cœur: il est une déclinaison du coussin auquel s’ajoute un sentiment d’amour encore plus prononcé.
  • Panières et corbeilles: plutôt composées de fleurs champêtres, elles permettent ensuite à chaque participant de déposer une fleur sur le cercueil.
  • Bouquet: le modèle le plus classique qui se décline avec toutes sortes de fleurs. Son principal inconvénient est qu’il nécessite un vase.
  • Raquette: comme la couronne mortuaire, elle s’accompagne d’un ruban et d’un hommage. Elle est un dessus de cercueil, souvent composé de fleurs blanches ou de fleurs roses.
  • Devant de tombe: il est destiné aux défunts qui ont été inhumés.

Les funérailles Dubois et Tanier vous proposent une sélection de fleuristes locaux qui produisent d’excellentes fleurs naturelles tout comme des gerbes de fleurs artificielles particulièrement réussies.

L’envoi de fleurs à domicile est également possible. La livraison d’une gerbe de fleurs est aujourd’hui très simplifiée auprès d’un fleuriste en ligne.

Parfois, le choix de la nature des fleurs ne se pose pas puisque le défunt a déjà indiqué ce qu’il souhaitait. Nous vous invitons à consulter à ce propos notre article sur le respect des dernières volontés du défunt ou celui relatif à l’organisation de son départ.

Emma Menebrode